Adieu Dropbox !

Depuis 2007, Dropbox est devenue l’une des références de la sauvegarde pour les particuliers et du partage de fichiers. Après des années d’utilisation, je n’ai pas été déçu par le logiciel Dropbox mais plutôt par sa politique américaine et par le fait que mes données personnelles soient stockées sur des serveurs américains. Donc adieu Dropbox… pour mes données, je ne suis plus dépendant de dropbox pour partager mes données dans le cadre de mon master maintenant que j’ai réussi :-).

Quelles alternatives ?

Dire aurevoir à Dropbox, ce n’est pas pour se jeter vers une autre solution qui ne respecte pas ma vie privée. Pour rester maitre de mes données, elles doivent être hébergés chez moi, sur mon serveur, à la maison. Du coup, le choix devient très simple car il n’existe pas beaucoup de solutions aussi solidement intégrées à mon OS que Dropbox et qui permettent d’avoir accès à ses fichiers à travers une webapp.

Au final, je n’en connais que 5 acceptables: Owncloud, seafile, sparkleShare, Hubic et CloudStation.

Owncloud / Seafile / sparkleShare

Owncloud est un logiciel open-source bien connu car il existe depuis quelques temps et aussi parce qu’il s’agit de la première solution à proposer un système comparable à Dropbox.

Le design de la webapp et les nombreux services proposés par Owncloud sont alléchants. Malheureusement Owncloud pêche sur plusieurs points :

  • de nombreux bugs sur la webapp, lors de mes tests je n’avais pas l’impression d’utiliser un logiciel stable
  • le client de synchronisation est mauvais (fonctionnalités et performances) par rapport à Dropbox.

C’est dommage, car Owncloud fourni bien d’autres services tel qu’un lecteur de musique, un gestionnaire de contact, un gestionnaire de todos, que j’aurai peut être été amené à utiliser… Dommage, les deux gros défauts d’Owncloud auront été rédhibitoires pour moi.

CloudStation

CloudStation est une solution propriétaire fournit par Synology. Du coup, vous l’aurez compris, l’utilisation de CloudStation est conditionné par l’achat d’un NAS Synology et ça tombe bien car j’ai justement acheté un petit NAS DS214 play il y a peu !

L’objectif initial de cet achat était d’avoir une meilleure solution de backup que dropbox. C’était sans compter sur CloudStation qui est certes, un logiciel propriétaire, mais qui a de très nombreux points intéressants.

CloudStation s’installe directement sur votre Nas à partir du “Centre de paquets” via DSM. Pour la partie Web, il suffit d’activer l’application DSFile dans votre DSM et c’est tout!

Pour le client, vous pourrez le trouver sur le site de Synology. Pour l’instant, le client est disponible pour Windows, Linux et OSX et il a l’intérêt de fonctionner exactement comme Dropbox. L’interface n’est pas aussi léchée que celle de Dropbox (c’est moins beau). Mis part ça, c’est exactement la même chose. La transition vers CloudStation c’est fait de manière transparente.

Pour ce qui est des débits, en local CloudStation est ultra rapide et lorsque j’y accède depuis une machine externe à mon réseau, les débits sont presque identique à ce que j’avais avec Dropbox. Sur ce point, je suis limité par ma ligne ADSL.

Enfin, la cerise sur le gateau… Il existe même une application mobile en version iOS et Android pour synchroniser rapidement les données de son smartphone avec le serveur, tout comme je faisais avec Dropbox pour récupérer les photos de mon iPhone.

Conclusion

Vous l’aurez sûrement compris, j’ai complètement oublié Dropbox depuis que j’utilise CloudStation. Cette solution ne représente que des avantages par rapport à Dropbox et je commence à me libérer petit à petit de l’emprise des grosses boites du web.

J’en profite au passage pour faire de la pub aux NAS Synology, on m’avait dit que ca marchait bien, je confirme ça court super bien !

Il faut rendre à césar… cet article m’a été inspiré par une publication écrite par Johan Bleuzen, un grand merci à lui pour ces articles de qualités.