/ DECOUVERTE

Canary, un nouveau client mail sur mac complet en Beta

Canary est un nouveau client mail sur Mac. D’autres clients mails en apportent plus, d’autres font le minimum. Canary semble très complet mais propose une belle interface qui sait rester simple.

Canary

La famille des clients mail sur Mac s’enrichit de plus en plus, à tel point que l’on finit par avoir l’embarras du choix. C’est une bonne chose néanmoins si vous n’êtes pas satisfait des propositions existantes, et en voici encore un nouveau. Canary, c’est son nom, n’est pas encore finalisé, mais la version bêta que l’on peut tester sur le site officiel est déjà complète et probablement assez stable pour être utilisée au quotidien.

canary_home

Canary est un client mail dit « à l’ancienne », où tout se fait en local, sans module relié sur un serveur tiers. Pas comme certains (ex : Nylas, l’ancien mailbox, CloudMagic email) qui fait transiter vos mails par ses serveurs et sans aucune garantie de respect de votre vie privée. Il ne propose pas plus de fonctions sociales complexes, ni d’envoi retardé et autres options avancées des ce type, mais on gagne en simplicité, notamment sur le modèle économique : vos mails restent à vous et vous n’êtes pas le produit.

En attendant, la version actuelle est totalement gratuite, même s’il faut saisir une adresse mail pour la télécharger. Elle permet d’utiliser Canary avec un compte Gmail, iCloud, Outlook, Office 365 ou n’importe quel compte accessible en IMAP. Pour le reste, le logiciel reprend toutes les fonctions d’un client mail, y compris les gestes latéraux pour marquer comme (non)lu, pour archiver ou pour activer la fonction de rappel (« Snooze ») devenue assez courante aujourd’hui.

Coté Mac on trouve également en développement Dejalu par l’ancien créateur du très bon Sparrow (racheté par google).

dejavu DejaLu est un logiciel qui revendique sa simplicité et qui s’adresse en priorité à ceux qui veulent un client simple et rapide. À ce propos, la bêta est déjà très rapide, beaucoup plus que le client mail d’OS X et l’interface est aussi plus réactive. L’application est d’ores et déjà plaisante à utiliser, ce qui est prometteur pour la suite. Ajoutons que l’on peut activer un mode « Zen » pour les notifications : dans ce cas, on a une pastille sur le Dock qui signale que l’on a des messages à lire. Quand on affiche l’interface, la pastille disparaît, mais les messages restent marqués à lire : l’idée étant de ne pas avoir en permanence un compteur sous les yeux.

J’attends également avec impatience Spark, déjà présent sur iPhone et iPad.

Cette richesse de client mail sur mac est une bonne chose car tout le monde peut trouver son bonheur. Une chose que je regrette sur Android tellement la qualité des clients proposés est catastrophique (je pèse mes mots … minable).